Le tie and dye et le shibori sont tendances . Alors si vous n’avez pas encore succombé, c’est le moment d’apprendre à réaliser cette technique pour une décoration personnalisée et à tout petit prix.

Un peu d'histoire:

Il existe deux courants qui sont trés complémentaires.

Le tie and dye venant des  années 70  où un vent de liberté  a soufflé sur les mœurs mais aussi sur les tissus. Il relève d'une forme de rébellion "artistique" . À la base, le Tie and Dye est une teinture par nœuds qui consiste littéralement à nouer (to tie) et à teindre (to dye) un textile de couleur blanche ou coloré.

Le shibori (littéralement, “serrer en tordant”) quant à lui, remonte au XIIIème siècle. C'est une méthode ancestrale japonaise de teinture de tissu, généralement connue en Occident sous le terme Tie and Dye. La différence avec le courant des années 70 est le composant essentiel, l’indigo (bleu), un colorant végétal naturel pour teinter le tissus.

Comment je fais ?

C’est très facile ! Il suffit d'un textile, de la teinture, d’un seau  et surtout des gants en latex pour éviter le tatouage des mains ! Il existe plusieurs techniques pour nouer, tordre ou plier le tissu avant de le teindre, qui produisent plusieurs motifs trés différents.

IMG_3747

Et un dégradé, c’est possible ?

OUI, il faut  humidifier le tissu, le tremper  dans la teinture jusqu’à mi-hauteur. Une fois bien imprégné, sortez le textile et étendez-le . La teinture va descendre pour créer un dégradé plus foncé vers le bas. Il faudra ensuite attendre que le tissu soit totalement sec.

IMG_3749

 

Pensez à bien laver vos textiles séparement pour éviter une cata !!!

Voici ma réalistion sur des rideaux couleur moutarde et sur des housses d'oreillers :

FullSizeRenderFullSizeRender

 

FullSizeRender

IMG_3730

 

Sachez que tous les textiles peuvent bénéficier plus ou moins de cette tendance. Le plus dur, sera de résister à l'envie de tout plonger dans la teinture !!!